Congrès national de la SSN 2018

Le programme et l'inscription au congrès national de la SSN sur le thème «Manger au travail: plus qu’un lunch!» sont disponibles en ligne.

L’alimentation au travail - comment ça marche? Qui est responsable et à quoi ça ressemble en pratique? La performance au travail n'est possible que si les conditions sont bonnes. Le Congrès National de la SSN va démontrer l'importance de la nutrition dans le concept de gestion de la santé en entreprise (GSE). Autant les employés que les entreprises doivent prendre en compte la nécessité d’un «lieu de travail sain». Des experts de la recherche et de la pratique vont proposer des mesures concrètes de mise en œuvre.

Extrait du programme

Gestion de la santé en entreprise (GSE) – un concept
Reto Kälin, Promotion Santé Suisse

Alimentation – Importance dans la GSE
Prof. Dr. Andreas Krause, Fachhochschule Nordwestschweiz; Ronia Schiftan, SSN

Snacking et eating on the go 
Prof. Dr. Christine Brombach, Haute école zurichoise des sciences appliquées)

Restauration collective
Prof. Dr. Michael Siegrist, EPF de Zurich

Standards de qualité pour une restauration collective
Johanna Altenberger, Head Swiss Re Gastronomy

L’alimentation, facteur de performance au travail?
Prof. Pierre Maechler, université de Genève

Fontaine à eau et corbeille de fruits: cela suffit-il?
Charlotte Weidmann & Ronia Schiftan, Société Suisse de Nutrition SSN, Berne

 

Plus d'informations

Assemblée générale de la SSN 2018

L’assemblée générale aura lieu le 3 mai 2018, dans les locaux de la Société Suisse de Nutrition SSN. Le professeur Marcel Salathé du Digital Epidemiology Lab fera une présentation sur «L’alimentation à l’ère numérique». L’ordre du jour et l’invitation sont maintenant disponibles en ligne. Tous les autres documents pour l’AG se trouvent exclusivement sur notre site internet (sera bientôt téléchargé). Nous vous remercions de faire votre inscription en ligne et de vous munir de ces documents disponibles dès fin mars 2018 pour l’AG.

En savoir plus

La SSN au salon Personal Swiss

Cette année encore, la SSN participera au salon spécialisé Personal Swiss, qui se concentrera sur la question de la «Gestion de la santé en entreprise». C’est avec plaisir que la SSN tient des entrées à votre disposition. Vous pouvez les commander sur info@sge-ssn.christian.beta.cubetech.ch.

tabula 1/2018 – Le gluten – suspicion générale

Le nouveau numéro de tabula sera bientôt disponible dans notre shop en ligne. Les stars et les starlettes des Etats-Unis montrent un exemple suivi par des millions. Renoncer au gluten, c’est tendance. Que ce soit pour maigrir ou parce qu’elles pensent ainsi se nourrir mieux, de plus en plus de personnes suppriment de leur alimentation les produits contenant du gluten, même si elles le digèrent bien. 

En savoir plus

Nouveau dépliant: Alimentation des nourrissons et des enfants en bas âge

En plus de la brochure, l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) a également publié un dépliant intitulé «Alimentation des nourrissons et des enfants en bas âge»: d’un format pratique, il peut être accroché.

En savoir plus

«5 par jour» à emporter

Ils sont les concentrés d’énergie du matin et nous donnent la force de surmonter le petit creux de l’après-midi : rien de meilleur que des fruits et légumes aux collations du matin et de l’après-midi. Et lors des repas, ils constituent l’apport aromatique et bienfaisant dont le corps a besoin. Comme il est simple de manger cinq portions par jour de fruits et légumes ! Il suffit pour cela de se procurer la nouvelle brochure « 5 par jour » avec 12 recettes délicieuses à manger sur le pouce et un grand nombre de conseils pratiques pour les snacks, goûters, et achats malins en soirée. La brochure a été conçue en partenariat avec Betty Bossi.

En savoir plus

Graphiques «Nose to Tail» (bœuf, veau, porc)

Nous connaissons tous parfaitement le filet, l’escalope, l’entrecôte, etc. et aimons en manger. Cela dit, la demande en morceaux nobles est si grande qu’il faut aujourd’hui en importer de plus en plus. Il est donc judicieux de valoriser au maximum l’animal entier. Les graphiques montrent que la part des morceaux nobles ne représente qu’env. 20% de la viande prête à la vente.

En savoir plus